Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 22:17
Nous ne sommes pas nous-mêmes

Nous ne sommes pas nous-mêmes de Matthew THOMAS

Editions BELFOND

787 pages et 23 euros

L'histoire:

Le roman commence avec l'enfance d'Eileen Leary. Elle vit dans un petit appartement avec sa mère et son père camionneur et barman. Cet homme charismatique est une véritable légende dans le quartier. Admiré de tous, il a pourtant quelques points faibles comme l'alcool et le jeu. Sa mère devient au fil des épreuves, alcoolique et dépressive. Au milieu de tout ça Eileen survit, elle assume de biens lourdes responsabilités pour son âge. Elève plutôt douée et travailleuse, elle rêve d'une grande réussite sociale mais devra se contenter d'études d'infirmière. Devenue épouse et mère, Eileen n'aura de cesse de s'élever socialement mais un autre combat deviendra bien plus important ...

Mon avis:

Le voilà le premier coup de coeur de 2015 !!!

C'est grâce à Babelio que je me suis lancée dans la lecture de ce pavé (pas loin de 800 pages !!!). Cela faisait un petit moment que je cherchais le bon gros roman américain comme j'aime. Hé bien c'était lui ce premier roman d'un américain de 40 ans.

C'est une vraie réussite de la première à la dernière page. Pourtant sur le papier, pas grand chose à se mettre sous la dent. La vie d'une fille d'émigrés irlandais devenue infirmière, pas de quoi provoquer des insomnies me direz vous. Erreur, grosse erreur, tout est tellement bien raconté que j'étais happée par cette histoire. Eileen, je l'ai plainte, aimée, détestée, puis finalement admirée. Cette femme incroyable devient le symbole de la middle class américaine et avec son histoire c'est un peu celle des Etats-Unis que j'ai lue.

Dans ce roman extrêmement riche psychologiquement, j'ai eu une véritable admiration pour le personnage de Ed, le mari D'Eileen. Cet homme est loin d'être le mari parfait mais il est d'un telle droiture dans son job de chercheur puis dans celui d'enseignant.qu'on ne peut que s'incliner.

Roman dense et riche, il ne laisse pas indifférent et les dernières pages sont difficiles à tourner tellement j'avais envie d'accompagner Eileen pendant encore 200 pages !!!

D'autres avis:

Lea, Isabelle, Livre et compagnie.

Un énoooorme merci à Babelio et aux éditions Belfond

Partager cet article

Repost 0
Published by Livr-esse
commenter cet article

commentaires

Mais, Ça Parl'd'koi C'blob Là?

  • : Livr-esse.com
  • Livr-esse.com
  • : Des livres - plutôt pas électro - et des vins - plutôt pas tekno - , c'est plutôt bien, non ?!
  • Contact

Blog Zéro Carbone

promos et catalogues en ligne avec un petit geste pour la planète

Une opération NM Médical et 1001 Fontaines